PREMIERE PAGE DE VIE

7eme mois, nous voila ;o))

7 Septembre 2011 , Rédigé par petitjunior

Aujourd’hui, je suis entrée dans le 7eme mois… Fini les pantalons !... Pour la première fois depuis que je m’en souvienne, j’ai débarqué au boulot en... Jupe ! Et oui ! Et qu’est qu’on y est bien ! Il m’aura fallu 28 ans pour comprendre POURQUOI les garçons sont en pantalons et les filles en robe….


Hier, sortie du boulot à 16h (ah c’est bon d’être une femme enceinte – ‘la pauvre, elle doit se reposer un peu’ - Moi ce que je préfère c’est lorsque je passe devant 20 personnes au toilettes publiques ! … et que tout le monde prend ça avec un ‘gigantesque sourire’…) ; bref, je file chez Charlotte, ma copine de guerre… qui attend tranquillement (et impatiemment) sa césarienne (prévue pour dans deux semaines)… A peine avais-je débarqué qu’elle m’avait déjà déstocké deux bons coussins, un grand verre d’eau et une boite de biscuits au chocolat…. LOL… Ah y a pas à tortiller, on se comprend entre grosses !


Avant la grossesse on se dit « c’est un peu du grand n’importe quoi cette ‘communauté de femmes enceintes’, genre elles se regroupent entre grosses et tout… encore un pur truc de gonzesse ça ! » et puis on finit par comprendre… car seule une autre femme enceinte peut comprendre une femme enceinte… comprendre l’humeur, les angoisses, le mal au dos, cet espèce d’inconfort incessant, ce besoin de boire et de grignoter souvent, les nuits de plus en plus courtes, cette sensibilité aux odeurs, aux bruits, l’impatience, la rétention d’eau et les crampes aux jambes, les aigreurs d’estomac et autres charmes de nos quotidiens joyeux d’engrossées… lol Par exemple, une femme enceinte ne dira JAMAIS à une autre femme enceinte « tu es resplendissante, la grossesse te va à ravir.. » Elle dira plutôt « t’en es a combien de kilos ? Tu ne galères pas trop avec la constipation ? »… elle ne dira jamais « tu es sure que tu ne veux pas t’assoir ? Tu veux boire quelque chose ? » Elle t’amènera d’office une carafe et te forcera à utiliser une chaise ET des coussins »…


Nos vies à toutes les deux sont un mélange de cultures et de langues… La France et l’Angleterre… tellement voisins et pourtant si fondamentalement différents. L’humour et la cuisine ne sont que les plus évidentes des différences que nous constatons chaque jour… La notion de famille y est également profondément distincte... L’Angleterre est restée très rationaliste, très respectueuse de principes et de la liberté de chacun… Le vieil adage « la liberté de chacun s’arrête là où s’arrête celle des autres » reprend outre-manche un certain sens…. On ne gueule pas sur son voisin sans raison, on n’engueule pas la caissière parce que la queue avance trop lentement, on en fait pas la grève tous les 4 matins, on n’impose pas sa propre loi mais on essaye plutôt de convenir à celle qui sont imposées par la société a laquelle on appartient… A rosbif Land, on fuit l’arrogance…


En bonne française que je suis, j’ai souvent pensé : ce n’est pas ‘normal’ cette espèce de bonheur virtuel, de famille pseudo parfaite et de bonnes manières... Et puis au fur et a mesure je me rends compte que personne ne fait semblant finalement, je me rends compte que nos cousins les Ingless, ben ils ont compris beaucoup de choses essentielles…. Et je demande si la n’est pas l’explication que je cherche depuis quelques années maintenant « pourquoi sont-ils les seuls de la planète à avoir réussi la colonisation ?). Et incroyablement (il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis), je suis de plus en plus rassurée a l’idée que mon fils apprennent la vie berce dans ces valeurs… (ca et l’art de maitriser la cuisine de la pissaladière, tout en sirotant une bonne bouteille de Chablis… il sera Prince dans ce monde de fous)…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

pat 17/09/2011 20:44


C'est vrai que je suis plutôt contente de savoir que mon petit fils va grandir un peu dans un monde où les enfants ressemblent à Tom sauyer, où il y a des scool zone que tout le monde respecte,
qu'il jouera de la flute le dimanche matin sans qu'on lui pique ses quelques sous ..et la flute en prime. En bref, je suis heureuse que son papa soit un peu à l'origine de ces valeurs là.