PREMIERE PAGE DE VIE

Maman la simplette... Mommy simpleton

18 Juillet 2011 , Rédigé par petitjunior



Sur les flots, sur les grands Chemins, nous poursuivons le Bonheur... Mais il est ici le Bonheur... (Horace)
Lire la suite

14 juillet 2011... Sans champagne pour gros bidon!

14 Juillet 2011 , Rédigé par petitjunior

Difficile de penser que ce tout petit bidon (notons quand même que je suis aujourd’hui à plus de 20 semaines de grossesse et que personne au bureau n’a encore remarqué quoi que ce soit !) que je regarde pousser avec la plus grande admiration (moi ça me fascine quand même cette peau qui s’étend à mesure que bébé grandit, ça bouge tout seul et tout ! cette petite vie qui commence déjà à m’émouvoir à chaque instant !).

Petit bidon (je mets encore presque toutes mes fringues), la blinde d’énergie et très peu (ou pas) d’envies bizarres (parce que bon, mes grosses tartines de Nutella a cote de celles qui ont envie de sardines au chocolat ou de lessive (!), ça fait quand même pas très original (quoique, quelque part dans sa yourte, la femme enceinte qui grignote des crottes de lait de jument séchée me trouverait peut-être super excentrique…).. Bref, tout ça pour dire que si ça continue comme ça, je veux bien en pondre une vingtaine !...

Je rassure les inquiets, à part le Nutema, je mange aussi plein d’autres choses (sauf les fromages crémeux (interdits) ainsi que les viandes et poissons crus (ce qui a bien fait marrer Scott, qui n’avait jamais imaginé qu’on pouvait manger de la viande crus (‘Comme si on allait se mettre à bouffer du steak cru ! me dit-il en se moquant subtilement du médecin) (ralala ces rosbifs, aucune culture gastronomique…). Suis plutôt relax cote bouf, c’est vrai (il y en a qui évite les œufs, la charcuterie, les salades aux restaurants etc. etc. etc. Moi je préfère manger un peu de tout (le système immunitaire et digestif ça se fait pas en vivant dans une bulle aseptisée…) en suivant les envies et la motivation (pas forcement toujours le courage et le temps de me lancer dans 4heures de popote – même si j’avoue que je ne dirai pas non à une bonne assiette de ravioles et de daube niçoise)… Je me me suis quand même auto-promis un festin de camembert/foie gras/huitres, généreusement imbibé de Champagne pour Noel ! Coté prénoms, on a une liste… mais rien de définitif pour l’instant..

On essaye de choisir un prénom qui se prononce de la même façon dans les deux langues (et croyez-moi, c’est la croix et la bananière !) Donc on discutaille, on fait des listes, on barre, on rajoute.. Et puis surtout, qu’est ’ce qu’on s’marre ! Il y a des prénoms assez classieux en anglais, du genre ‘Cassius’ qui ne marchent pas forcement dans l’autre langue… ‘Cassius ta mère’ (oups… désolé pour les âmes sensibles).. tout de suite, ça fait beaucoup moins funky ! Il y a ceux qui (pour des raisons obscures), devienne un nom commun dans l’autre langue (avec une signification pas toujours des plus gracieuse)…

Et puis il y a les noms que je n’arrive pas prononcé correctement (il suffit de voir la tête de Scott lorsque je les lis tout eux pour comprendre que la prononciation ‘à la Frenchie’ n’a apparemment strictement rien à voir…lol.. Bref, après moultes tergiversations, il reste encore 13 noms sur la liste... encore quelques bons gros fou-rires en perspective !...

Lire la suite

Le 11 juillet, inscription à l’Ho’S’pital australien…

11 Juillet 2011 , Rédigé par petitjunior

La route vers L’Adventist Hospital est longue et semble égarée dans une forêt de grands eucalyptus… Le genre de route ou l’idée de rencontrer un wombat (ou plutôt devrais-je dire de ‘fracasser’ le nouveau pare-choc…) n’est absolument pas farfelue… L’hôpital se trouve a ‘Wahroonga’, une des ‘suburb’ dans le North Shore (la region au nord de Sydney). Le mot est aborigène et veut dire « Our home ». C’est immense et nous avons du mal à trouver l’entrée. Finalement nous arrivons à la maternité, ça sent bon le lait pour bébé et les murs sont recouverts de petites plaques métalliques en forme d’oursons ou sont inscrits le nom de chaque bébé qui a vu le jour dans ces couloirs… rassurant (vu la gueule de certains centres médicaux australiens (avec la moquette façon années 60 qui va bien), j’avoue que je me sens un peu rassurée). Choisir un hôpital en Australie n’est pas une mince affaire... Vu que la santé est ici un commerce aussi profitable que la restauration ou l’immobilier, difficile de prendre des décisions sans craindre de se faire plumer comme des pigeons (tu te pointes chez le dentiste avec une carie, tu ressors avec un dentier en or)... Je m’en remets donc à mon obstétricien, Dr Chang le niaquoué, et choisit le seul hôpital ou il pratique… En remerciant le ciel d’avoir une assurance privée qui déchire... Nous remplissons tout un tas de paperasses (j’adore remplir le questionnaire sur mon passe médical en anglais – je connais la moitié des mots et Scott semble à peu près aussi captivé que si je lui demandais son avis sur la couleur de mes nouvelles bottes…) nous nous inscrivons également aux classes de préparation à la naissance (prévues pour octobre). La sage-femme nous explique que nous resterons 4 nuits à l’hôpital après la naissance. Nous aurons une chambre avec salle de bain privée et j’aurais accès à tout un tas de cours et travaux pratiques afin d’apprendre à m’occuper de notre petit trésor… Et pour ceux qui se demandent combien tout ce petit pactole doré va couter (à l’assurance) : il y en a pour 10,000 dollars (ah c’est sûr, c’est moins économique que la bonne vieille paille de la yourte mongole…)

Lire la suite

pimp my ride dans ta nouvelle poussette !!!

8 Juillet 2011 , Rédigé par petitjunior

pram-copie-1.JPG

pram2.JPG        

pram3.JPG

Lire la suite

et il m'a mit la fievre.. pendant des heures...

4 Juillet 2011 , Rédigé par petitjunior

m-ms.JPG

Lire la suite

Le 4 juillet 2011, ça y est papa, tu commences à boxer avec papa...

4 Juillet 2011 , Rédigé par petitjunior

Excellent weekend, sous un soleil qui nous aurait presque fait oublié l’hiver… faut dire que l’hiver ‘tong-Tshirt-BBQ et pêche’ (sans oublier la crème solaire pour notre rosbif préféré) c’est plutôt agréable… Ah, c’est sûr, rien ne vaut deux bonne heures de déneigement pour pouvoir aller acheter le pain, une après-midi de toiture pour réparer le trou qu’a laissé la chute de neige de la veille et une petite session rentrage de bois histoire de pouvoir agrémenter d’un feu de cheminée une longue soirée raclette-&-Bourgogne aligoté…

  bean-bag.JPG

Samedi, nous avons continué nos visites d’appart (rebelote samedi prochain! Quand on aime, on ne compte pas !) puis avons acheté la poussette/landau de Junior (noir et blanc puisque ce sont les couleurs de l’équipe de Newcastle United J). En Australie, nous venons tout juste de finir l’année financière, ce qui veut dont dire « retour en taxes » (en Australie les impôts sont prélevés directement à la source, tous les mois… les estimations de l’Etat sont toujours un peu plus élevés que la réalité ce qui permet à la fin de l’année financière, lors de la déclaration d’impôts, de ne pas se retrouver avec une somme astronomique à payer d’un coup mais plutôt avec une petit pactole à récupérer J et comme ils sont quand même malins ces australiens, c’est également le moment de soldes géantes dans tous les magasins… très libéral certes, mais économiquement pas idiot.)

 

Dimanche matin, levés 7h20 (on allait quand même pas manque un match de boxe aussi important ! lol) puis grosse session BBQ entre les français, les british et ‘un’ australien (égaré…) au bord de la Lane Cove river... Alors qu’on devient doucement de vrais habitués du ‘Barbie’ (ou de vrais bofs australiens, au choix… lol), il y a une chose qu’on nous enlèvera pas… c’est notre manifeste penchant pour le bruit (les débats et les rires de notre petite troupe franchouillarde ne purent s’empêcher d’envahir les échanges beaucoup plus discrets de nos amis anglais (bloody French ! absolutely no manners ! lol… but so proud of it !)

 

Mais le grand moment du weekend c’est dimanche soir… juste après avoir partagé un petit instant Nutella (tu adooores le Nutella ces jours-ci ! ça te donne tout plein d’énergie !!!) alors que je m’allonge, tu décides d’attaquer un mini entrainement de boxe… et surprise ! ca y est on te voit bouger! C’est la première fois que ton papa te sent frétiller (un vrai petit boxeur !, tu profites de la présence de sa main chaude pour lui donner tout plein de petits coups, l’air de dire « Oh ! Je suis la !... »

 

Alors que je suis secouée d’éclats de rires, je me dis que c’est quand même incroyable de te voir bouger comme ça… tu es juste là, tout près, je sais que désormais tu as conscience de notre présence, tu nous entends… mais nous ne pouvons pas encore nous voir (en même temps, je sais pas si j’aurais vraiment apprécier avoir la peau du ventre transparente, surtout sur pour la plage en été, c’est un peu trop ‘art moderne’ à mon gout :o))

 

Lire la suite